La galette des rois, une tradition incontournable

France_Galette_des_Rois_2La galette des rois est en fait une tradition qui vient de la Rome antique.

Ce dimanche, des millions de Français vont manger la traditionnelle galette des rois en famille ou entre amis. C’est l’épiphanie, à l’occasion de laquelle les chrétiens célèbrent les trois rois mages. Elle a lieu le 6 janvier, mais est fêtée le premier dimanche de l’année. La galette des rois, en revanche, est en fait une tradition qui nous vient de la Rome antique.

Quand les chrétiens célèbrent début janvier Melchior, Balthazar et Gaspard, les trois rois mages, les habitants de la Rome Antique célébraient eux la fête de la lumière. Une fête qui avait lieu à la même période de l’année, quand les journées commencent à s’allonger.

Le point commun entre les deux, c’est le dessert : la galette des rois. Qu’elle soit à la crème d’amande dans le nord de la France ou plutôt briochée dans le sud, une chose est sûre, sauf étourderie de votre pâtissier, vous aurez droit à une fève. Une tradition qui, là aussi, vient de l’antiquité romaine.

A l’occasion des Saturnales, fêtes païennes célébrées début janvier, les rôles étaient inversés entre les maîtres et les esclaves. Ceux-ci devenaient rois pour un jour à une condition : il fallait avoir la fève cachée dans un gâteau.

L’institution de la fête de l’Epiphanie

Pour mettre fin à ces agapes, qui étaient aussi synonymes d’incroyables débauches, l’Eglise a choisi d’instituer à cette même période de l’année la fête de l’Epiphanie. Celle-ci commémore l’arrivée des Rois mages auprès du berceau de Jésus. Les trois rois mages symbolisent les trois continents connus à l’époque du Christ : l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Bien qu’assagi, ce moment devait rester l’occasion de joyeuses retrouvailles, d’où la persistance de traditions festives.

Durant la Révolution, la galette craint pour sa survie

Certains écrits attestent que cette tradition était très prisée à la cour de Louis XIV, qui lui-même ne dédaignait pas de se prêter au jeu. Moins d’un siècle plus tard, la survie de la pâtisserie fut gravement menacée par les plus extrémistes des conventionnels, qui avec leur sens éprouvé de la mesure, décrétèrent l’abolition de la galette des rois et l’édiction du «jour des sans-culottes»… oubliant que la tradition de la galette était précisément l’occasion de se moquer des puissants et de devenir roi d’un jour. Les erreurs révolutionnaires restèrent cependant sans lendemain et, dès la fin de la tourmente, les sujets devenus citoyens purent reprendre leurs anciennes habitudes, que nous transmettons depuis plus de deux siècles.

Et tout indique que la galette des rois n’est plus menacée d’extinction !

Aujourd’hui, le roi ou la reine de la journée se retrouve avec une charge un peu moins imposante : offrir la prochaine galette.

Il n’y aura finalement en France qu’une seule personne qui même si elle mange la galette en entier ne pourra pas être roi, c’est le Président. Tous les ans, des artisans boulangers offrent une galette au chef de l’Etat, mais sans fève dedans, pour éviter que le président de la République ne se retrouve monarque.

images UNE CÉLÈBRE COMPTINE POUR ENFANTS INSPIRÉE PAR LA GALETTE DES ROIS

À vos pâtes ! Il est grand temps de préparer une bonne galette des rois !

Recette de la Galette des rois

Ingrédients :

2 pâtes feuilletées

125g d’amandes en poudre

125g de sucre en poudre

125g de beurre mou

2 œufs

1 jaune d’œuf

1 fève

Préparation :

1-    Préchauffez votre four à thermostat 7/8, soit 220°C

2-    Mélanger le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit mousseux et homogène.

3-    Ajoutez la poudre d’amandes, les 2 œufs et mélangez le tout.

4-    Déroulez la pâte sur la plaque du four en conservant la feuille de cuisson. Garnissez le centre avec la frangipane et étalez-la. Mettez-y la fève de votre choix, puis recouvrez avec la deuxième pâte feuilletée. Rejoignez les deux pâtes en pressant le tour avec vos doigts, puis retournez le bord en le pressant. Pour s’assurer que la pâte est bien fermée, marquez le bord avec les dents d’une fourchette.

5-    Badigeonnez la surface de la galette avec le jaune d’œuf dilué dans un peu d’eau froide. Avec la lame du couteau, faîtes des croisillons et piquez délicatement la pâte pour qu’elle ne gonfle pas trop.

6-    Faites cuire la galette 20 minutes dans votre four.

Votre galette est enfin prête à faire son entrée dans le cour des gourmands ! Sera t-elle la plus bonne du royaume ? 

 COMMENT BIEN CHOISIR SA GALETTE

Qui n’a jamais connu l’amère déception que procure une galette des rois médiocre ? Alors que l’on s’attend à jouir des saveurs précieuses de la frangipane, on découvre un feuilletage quelconque tapissant le palais au risque de provoquer un début d’asphyxie, tandis que la frangipane est réduite à quelques «plâtras» épars…

Pour éviter une nouvelle désillusion, voici quelques règles simples :

> Conseil n°1

Soupesez la galette et évaluez sa densité : certains artisans facturent au diamètre et non au poids.

> Conseil n°2 

Fuyez les galettes trop jaunes : elles traduisent souvent un manque de cuisson.

> Conseil n°3 

Enfin, ne choisissez pas les plus gonflées : elles indiquent un abondant feuilletage qui risque de «lutter» avec la frangipane.

UnknownGalette ou gâteau ? 

Si l’usage commun parle surtout de « galette » des rois, une autre tradition vivace existe aussi, principalement dans le sud de la France : le jour de l’Epiphanie, c’est un « gâteau » des rois qui est dégusté. Proche de la brioche, ce gâteau généreux fait souvent la part belle aux fruits confits et aux petits éclats de sucre croquant. Bien entendu, une fève s’y dissimule aussi. Une coutume similaire se retrouve dans plusieurs pays latins, en Grèce, ainsi qu’aux Etats-Unis, où elle a été importée par les Français et entretenue par la communauté francophone. Le gâteau y est nommé « King’s Cake ».

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s