Vaux le Vicomte

233530-le-chateau-de-vaux-le-vicomteEn faisant appel aux plus grands artistes du milieu du XVIIe siècle pour l’édification de son château, le surintendant des finances de Louis XIV, Nicolas Fouquet allait faire de Vaux-le-Vicomte un chef-d’œuvre de l’architecture classique à faire pâlir le roi de jalousie. A Maincy, à 55 km de Paris en Seine-et-Marne, à mi-chemin entre les résidences royales de Vincennes et Fontainebleau, Vaux-le-Vicomte compte aujourd’hui parmi les plus beaux châteaux de France.

Si Vaux-le-Vicomte m’était conté…

En 1658, pour la construction de son château, le Surintendant des finances de Louis XIV Nicolas Fouquet se montre visionnaire en faisant collaborer sur un même projet les plus grands artistes de son temps : l’architecte Louis Le Vau, le peintre Charles Brun et le paysagiste Le Nôtre. Pensé comme une œuvre globale, le château s’illustre par son luxe et sa beauté, mais également par l’innovation qui semble avoir été un des maîtres mots de la composition du domaine.

233532-la-chambre-du-roiLouis Le Vau organise le château selon un plan audacieux, regroupant les pièces vers le centre et coupant avec la tradition d’une enfilade de pièces. En multipliant les couloirs, il crée des appartements indépendants, permettant une intimité jusqu’alors impossible.

Pour le château de Nicolas Fouquet, le peintre-décorateur Charles Le Brun dessine mobilier et statues, dirige la manufacture de tapisseries et réalisa les décors. Il n’eut pas le temps de peindre son projet de « Palais du Soleil » sur la coupole du Grand Salon, œuvre dont l’ampleur n’avait encore eu aucun précédent dans l’art français.

L’aménagement du parc de Vaux le Vicomte voit fleurir les premiers jardins à la française. Première œuvre du plus célèbre « architecte de jardins » de France, André Le Nôtre y impose sa vision en créant des schémas géométriques, de vastes perspectives, agençant des plans et jeux d’eau peuplés de statues. Son style sera repris à Versailles, puis dans toutes les grandes cours européennes.

En 1661, après cinq ans de chantier, un temps record pour de tels prodiges, les travaux du château de Vaux-le-Vicomte touchent à leur fin. Le 17 août, Fouquet donne une somptueuse fête en l’honneur de Louis XIV, avec au programme de réjouissances, spectacles et feux d’artifices.

Une réception qui précipite la disgrâce de Fouquet. Trois semaines plus tard, il est arrêté à Nantes par d’Artagnan. Destitué et arrêté sur l’ordre de Louis XIV, probablement manipulé par Colbert, le surintendant est accusé de malversations, condamné à la confiscation de ses biens et au bannissement hors du royaume. Mais sur ordre du roi, sa peine est élargie à l’emprisonnement à vie. Fouquet est envoyé à Pignerol où il meurt le 23 mars 1680.

Transports

Informations pratiques

Ouverture du domaine du 9 mars au 11 novembre 2013 inclus

Visite tous les jours de 10h à 18h
Dernière admission en semaine : 17h45

Dernière admission le week-end : 17h00

Le domaine est ouvert le 14 juillet  et le 15 août 2013.

Visite aux chandelles le samedi soir du 4 mai au 5 octobre 2013

De 19h à minuit. Dernière admission : 23h

Ouvertures exceptionnelles en décembre et janvier
de 10h30 à 18h, aux dates suivantes :

Samedi 30 novembre et dimanche 1er décembre de 10h30 à 18h

Samedi 7 et dimanche 8 décembre de 10h30 à 18h

Samedi 14 et dimanche 15 décembre de 10h30 à 18h

Tous les jours du 21 décembre 2013 au 5 janvier 2014 (sauf 25 décembre et 1er janvier) de 10h30 à 18h

Les 24 et 31 décembre, le domaine fermera ses portes à 17h.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s