Il était une forêt

il-etait-une-foretEnivrante odyssée au coeur d’une forêt tropicale. 
Les docus écolos se concluent généralement par un message alarmiste qui plombe un peu l’ambiance.

Malin, Luc Jacquet prend le contre-pied de cette mode: c’est en préambule que l’éminent botaniste Francis Hallé annonce le risque de disparition, d’ici dix ans, des forêts tropicales primaires.

Le film, ensuite, n’est que beauté et émerveillement. Il raconte la naissance, sur sept cents ans, d’une forêt tropicale type. Grâce à la magie du numérique, arbres et plantes grandissent à vue d’oeil. La caméra déambule dans les sous-bois, s’envole jusqu’à la canopée d’une splendeur vertigineuse. Une balade instructive et autrement plus fascinante qu’un cours de SVT.  

images-1A voir aussi si vous voulez sauver la forêt de Montmorency,

celle qui nous entoure,

celle que le « Maire sortant » massacre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s